Non ! Le photovoltaïque ne présente pas de risque pour le réseau électrique

evasol_actualites_blog_photovoltaique_pas_de_risque_pour_le_reseau_electrique

evasol_actualites_blog_photovoltaique_pas_de_risque_pour_le_reseau_electrique

Dans une déclaration faite à l’AFP cette semaine, ERDF s’inquiète de sa capacité à gérer l’augmentation du parc solaire photovoltaïque qui ferait courir des risques de coupures d’électricité, provoquant une «surtension» avec des «risques de black-out complet».

EVASOL, expert et numéro 1 des installations photovoltaïques à destination des particuliers en France, tient à rassurer les Français : les conclusions d’une étude européenne publiée il y a plus d’un an « Intégration de source d’énergies décentralisées dans le système électrique d’aujourd’hui » * estime que le réseau français actuel peut accueillir sans aucun problème jusqu’à 10 % d’électricité produite de façon décentralisée.

Or actuellement en France, la production décentralisée par énergie solaire est très loin d’atteindre le seuil de 1%. Le risque est donc inexistant aujourd’hui. En revanche, il faudra bien entendu anticiper le développement de l’électricité solaire en modernisant le système de gestion du réseau. Rappelons également que le Grenelle de l’Environnement prévoit qu’en 2020, le seuil français du mix électrique doit atteindre 1 % d’électricité solaire. ErDF doit entrer dans le modèle énergétique des 3 x 20 pour 2020 et inventer le réseau électrique intelligent de demain. Le secteur du solaire participe au changement de paradigme énergétique, nécessaire à un développement durable de la consommation. « Certaines informations diffusées relèvent plus d’une posture anti-photovoltaïque que d’une information technique fondée », explique Stéphane Maureau, Président et Fondateur d’EVASOL.

*Etude EU-DEEP – European Distributed Energy partnership

Partager cet article