fbpx

Les économies d’énergie chez soi

Réduction des déperditions énergétiques

40% de la consommation énergétique française est due au secteur de l’habitat, représentant 10% du budget des ménages.

Différentes solutions, simples à mettre œuvre, peuvent permettre à chacun de réduire ses déperditions énergétiques.

L’isolation

30% de la chaleur s’échappe par le toit et 20% par les murs. Le verre seul étant un mauvais isolant, 15% des pertes énergétiques se font via les fenêtres. Le sol, lui est responsable d’environ 10% de la chaleur du bâtiment. Les ponts thermiques (failles au niveau des jonctions mur-plancher par exemple) peuvent engendrer jusqu’à 12% de fuite de la chaleur.

Une bonne isolation ne coûte pas beaucoup plus cher qu’une isolation moyenne. Néanmoins, elle permet de réduire de 50% les pertes énergétiques.

Type d’isolantAvantagesInconvénient
Les laines minérales
(laine de roche, laine de verre)
Peu onéreuses
Fourniture facile dans de nombreux points de ventes
Peu de protection contre la chaleur
Durée de vie moyenne
Les matériaux synthétiques
(polystyrènes, polyuréthane, …)
Mise en œuvre facile
Résistants aux agressions extérieures
Peu respectueux de l’environnement
Toxicité dans certains cas.
Les matériaux naturels
(bois, chanvre, liège, …)
Respectueux de l’environnementonéreux
Les matériaux minéraux
(verre cellulaire, argile, perlite, …)
Très résistantsTrès onéreux

La ventilation

La circulation d’air peut représenter jusqu’à 25% des pertes de chaleur.

La VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) hygroréglable adapte la ventilation de votre logement en fonction de l’humidité de la pièce. Elle permet d’obtenir un renouvellement d’air optimal.

La VMC double flux récupère la chaleur contenue dans l’air sortant et évite les pertes d’énergie. Une VMC est recommandée lors des rénovations thermiques et obligatoire dans toutes les maisons neuves depuis 1982.

Le puit canadien ou puit provençal permet de réchauffer l’air en hiver et de le refroidir en été. Il nécessite une VMC adaptée et un jardin suffisamment grand.

 Le chauffage

Pour notre confort, un bon chauffage est indispensable. Plusieurs modes de chauffage sont envisageables : 

  • Une chaudière classique neuve permet de gagner environ 15% sur sa consommation par rapport à une chaudière de plus de 15 ans. 
  • Une chaudière basse température permet de gagner plus de 20% et une chaudière à condensation peut aller jusqu’à 30% d’économies.
  • Le solaire thermique permet de récupérer la chaleur du soleil pour chauffer aussi bien l’eau que la maison grâce à des panneaux solaires placés sur le toit de votre maison.
  • Le chauffage au bois est le mode de chauffage le moins cher après le soleil. Il existe sous diverses formes, permettant de s’adapter à tous les cas de figure : insert, poêle, chaudière à granules, …
  • Les pompes à chaleur utilisent l’énergie électrique pour transporter la chaleur de l’extérieur vers l’intérieur de la maison.
  • Un plancher chauffant ou des radiateurs basse température optimiseront encore votre installation.

 Le photovoltaïque

Une installation photovoltaïque utilise la lumière du soleil pour la transformer en électricité qui sera ensuite revendue à EDF à un tarif bonifié. C’est de loin l’équipement le plus écologique du marché puisque les panneaux sont totalement recyclables et que l’électricité produite provient d’une source renouvelable.

L’éolien

Les éoliennes domestiques fonctionnent grâce à l’énergie du vent. Elles sont placées à une hauteur variant de 10 à 30 m, dans un espace dégagé et suffisamment venteux.

L’eau

Il est simple de faire des économies d’eau. Pour la chasse d’eau, le jardin, le nettoyage des sols ou des voitures, l’eau de pluie est parfaitement adaptée car non calcaire (une eau plus douce n’abime pas les tuyauteries et permet d’utiliser moins de produits nettoyants). Sa récupération peut se faire dans une cuve enterrée munie d’une pompe ou, pour des volumes moins importants, dans une cuve hors sol.

Partout, tous les jours

L’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas. Puisque les petits ruisseaux font les grandes rivières, il est possible à chacun de faire de petits gestes au quotidien afin de faire des économies :

  • Installer des ampoules basse consommation
  • Eteindre les appareils en veille
  • Entretenir régulièrement son réfrigérateur (30% d’économie d’énergie) et sa chaudière,
  • Eteindre les pièces inoccupées,
  • Prendre une douche plutôt qu’un bain
  • Utiliser l’eau de cuisson de ses aliments (refroidie) pour arroser les plantes
  • Fermer l’eau du robinet lorsqu’on se brosse les dents
  • Installer mousseurs et réducteurs de débits sur les robinets
  • Installer une chasse d’eau à plusieurs débits
  • Préférer les appareils électroménagers économes ou avec cycle court