Pompe à chaleur air-eau : aides, subventions, Evasol vous guide dans vos démarches

La pompe à chaleur vous permet de réduire de façon importante votre facture de chauffage. De plus lorsque vous remplacez votre chaudière fioul ou gaz par une pompe à chaleur air-eau, vous êtes éligible aux aides de l’État pour la transition énergétique. Ces aides sont cumulables et réduisent votre investissement : TVA à 5,5%, MaPrimeRénov’ ANAH jusqu’à 4000€* et Prime coup de pouce chauffage jusqu’à 5000€*.

Aides Pompe à Chaleur

Prime coup de pouce, jusqu’ à 5500€ pour remplacer votre chaudière

Si vous souhaitez remplacer votre vieille chaudière (charbon, fioul ou gaz) par une pompe à chaleur air-eau, vous pouvez être éligible à la Prime coup de pouce chauffage EDF. Cette prime exceptionnelle est ouverte à tous les Français : son montant est de 3500€ ou de 5500€ selon vos revenus. Pour savoir si vous êtes éligible, c’est très simple : Faites le test grâce à notre simulateur.

Testez votre éligibilité

MaPrimeRenov’ ANAH, jusqu’à 4000 € cumulable

MaPrimeRénov’, la nouvelle prime à la rénovation énergétique, est désormais en vigueur.

Son lancement officiel a été annoncé lors d’une conférence de presse organisée le mercredi 8 janvier dernier. Il s’agit d’une prime forfaitaire ayant pour fonction de remplacer le CITE. Ce dispositif fiscal va disparaître définitivement à la fin de l’année 2021.

Il faut souligner que le gouvernement a décidé de recentrer la nouvelle prime aux ménages modestes et très modestes. Ils seront donc les seuls bénéficiaires de la prime en 2020. Les foyers aux revenus intermédiaires ne seront éligibles à la subvention qu’en 2021. En revanche, ils continueront à profiter du CITE.

Selon Nathalie Appéré, une représentante de l’Anah (Agence nationale de l’habitat), MaPrimeRénov’ va permettre l’atteinte des objectifs de l’accord de Paris. En effet, elle estime que la nouvelle prime rendra possible la massification des travaux de rénovation énergétique.

Simulez vos aides

Le montant de la prime et ses conditions d’attribution

Le montant de la prime sera bien entendu déterminé en fonction du revenu du demandeur. Cela dit, le gain d’énergie garanti par les travaux programmés est aussi pris en compte. Parmi les opérations éligibles, il y a le remplacement du chauffage par un modèle plus performant et écologique, l’isolation thermique du logement et la pose d’un système de ventilation. Le gouvernement a aussi précisé que la condition concernant le recours à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) est toujours en vigueur. Pour bénéficier de la prime , il faudra donc confier le chantier à un prestataire doté d’une telle qualification.

Le crédit d’impôt 2020, jusqu’à 2000 €

Jusqu’en 2021, même si vous n’êtes pas éligible à la prime Rénov de l’Anah destinée aux foyers modestes, vous pouvez encore bénéficier du crédit d’impôt transition énergétique si vous effectuez les travaux dans votre résidence principale par un professionnel certifié RGE.

La TVA à taux réduit, un autre moyen de faire des économies

Avec un taux de 5,5%, cette TVA à taux réduit concerne les travaux de transformation, d’amélioration, d’entretien ou d’aménagements relatifs à votre logement.

Comment réduire vos factures de chauffage ?

Téléchargez notre catalogue gratuitement et découvrez nos conseils et solutions en économies d’énergie.

Obtenir le catalogue

Partager cet article

Rédiger un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *