fbpx

Quand éducation, architecture et énergies nouvelles font bon ménage

evasol_actualites_blog_annexe_sainte_marie_lyon

Dans un monde où les énergies renouvelables sont devenues incontournables, l’établissement scolaire de Sainte-Marie Lyon à La Verpillière (38) a fait le choix d’installer des panneaux photovoltaïques EVASOL. Cette démarche se veut à la fois pédagogique et environnementale : faire prendre conscience aux plus jeunes de l’existence et de l’importance des énergies alternatives.
Une vision contemporaine et durable pour les nouvelles générations

Créée en 1976, l’annexe de Sainte-Marie Lyon située à La Verpillière (38), dans le Nord-Isère, a fait le choix de l’énergie photovoltaïque. Elle s’est équipée récemment de 12 panneaux pour une puissance de 2 400 Wc.

L’établissement scolaire a fait le pari d’une fidélité à une architecture ambitieuse : celle du talentueux Georges Adilon et désormais, de sa fille Marie Adilon, qui s’inscrit dans le courant contemporain comme l’illustre ses courbes destructurées et travaillées au béton.

Cette architecture originale fait partie intégrante du patrimoine rhône-alpin et est considérée comme une référence en architecture contemporaine. EVASOL a relevé le défi : l’installateur a su s’adapter aux contraintes imposées et conserver l’authenticité de ce patrimoine régional.

Cet établissement bénéficie d’un tarif de rachat à 0.58 €/kWh soit un gain d’environ 1300 €par an.
Ce sont aussi 20 tonnes de CO2 non émis. Outre ces aspects non négligeables, cette institution propose à ses élèves et aux générations futures un modèle de responsabilité environnementale et une vision moderne des nouvelles solutions énergétiques qui s’offrent à eux.

« Nous avons souhaité équiper l’externat de panneaux solaires afin d’aller dans la continuité de la démarche humaniste de l’architecte. Nous voulions donner toujours plus de sens au bâtiment et utiliser la lumière naturelle comme principale ressource.

La tâche n’était pas facile étant donné les contraintes mais EVASOL a su s’y adapter sans difficultés. Cette installation nous apportera une source de revenus complémentaires et surtout donnera un exemple de diversification des ressources d’énergie à nos élèves. C’est en quelque sorte une forme de sensibilisation environnementale ! »

Philippe Paturel – Directeur de l’externat Ste Marie de la Verpillère
Adilon, architecte de la lumière

Décorateur, peintre et architecte lyonnais, Adilon a notamment habillé de lumières le parc Morand de la place Maréchal Lyautey à Lyon. De par ses réalisations libres, audacieuses et inspirées d’humanisme, cet artiste s’est imposé comme l’un des artistes majeurs du vingtième siècle.

Pour l’architecture proprement dite, Adilon préfère utiliser la vie de la lumière naturelle jouant au fil des heures sur les volumes qu’il a imaginés. La tour de La Verpillière, véritable chaos primordial, est une œuvre remarquable mettant en application ce concept. Marie Adilon reprend en partie le vocabulaire de son père avec le souci de la qualité des matériaux et de la fluidité des circulations.